Panneau 18 bis

La Fête nationale du Québec à Montréal -
Je me souviens!

Une nuit féérique

Panneau 30 - HD.jpg
Défile de soir de la Fête nationale du Québec à Montréal sur la rue Saint-Denis, 2019. Archives du Comité de la Fête nationale du Québec à Montréal. Photo : Ville de pluie.

La magie des lumières revient en 2019 lors du défilé de la Fête nationale. L’événement ayant pour thème « le Québec à la belle étoile » se déploie en soirée dans la rue Saint-Denis, qui célèbre cette année-là ses 200 ans d’existence. Des centaines d’artistes de cirque et des arts de la rue y exécutent leurs prouesses dans de spectaculaires costumes et installations lumineuses. L’un des huit tableaux présentés, nommé « mouvements dans les bois », met en vedette le roi des forêts québécoises : l’orignal. Entouré de ses chevreuils, l’imposante figure illuminée vient ajouter à la féérie de ce défilé unique, dont la facture artistique est applaudie par le public.

En savoir plus

En 2019, on propose aux Montréalais un défilé nocturne des plus féériques. La pénombre permet aux créateurs de l’événement d’utiliser les lumières de façon originale. C’est d’ailleurs Hydro-Québec, partenaire officiel de la Fête nationale depuis plusieurs années, qui présente ce défilé où les éclairages et l’électricité sont en avant-plan.  

 

La marche commence par un tableau honorant les feux de joie, une tradition ancestrale de la Saint-Jean-Baptiste liée aux fêtes païennes du solstice d’été. Un deuxième tableau, nommé « Mouvements dans les bois », célèbre la faune forestière de la province avec de grands animaux illuminés. Vient ensuite le tableau de la « Fête au chantier », plongeant dans l’univers des camps de bûcheron d’autrefois, où danse, chants et musique rythment l’atmosphère. L’univers des traditions est également exploité par la thématique « À la cabane à sucre », célébrant l’une des spécialités culinaires de la province : le sirop d’érable. Suivent ensuite « L’orage », la « Mélodie marine » et « Le déneigement », puis, pour fermer la marche, une ode à « La fête » et à l’esprit jovial des Québécoises et Québécois.

 

L’idée d’organiser le défilé après le coucher du soleil n’est pas nouvelle : le concept remonte à 1963 lors d’une première édition de nuit du traditionnel cortège de la Saint-Jean-Baptiste. En 2019, cependant, nul besoin d’énormes génératrices tirées par des véhicules pour illuminer les différents tableaux ! 

LE SAVIEZ-VOUS?

 

En 2019, la rue Saint-Denis fête aussi ses 200 ans d’existence ! Ouverte vers 1818, l’artère bien connue des Montréalaises et Montréalais est nommée Saint-Denis en l’honneur de Denis Viger, un notable qui y possédait une terre autrefois.