Photo ouverture-fermeture 2_light

Célébrons le centenaire des Archives nationales du Québec! 

L'hospice Auclair

présentée par
Logo_LAPRESSE_RENVERSE.png
Légende: Hospice Auclair, entre 1900 et 1960. BAnQ Québec, Collection Magella Bureau. (P547,S1,SS1,SSS1,D2-47) Photographe non identifié.

Ce bâtiment, construit en 1896, abrite l’hospice Auclair qui accueille des personnes âgées, des orphelins et des indigents malades. Il porte le nom du curé Magloire Auclair (1846-1911) son instigateur. Celui-ci dirige la paroisse pendant 30 ans et veille à la doter des institutions scolaires et communautaires dignes de cette petite ville de Saint-Jean-Baptiste. L'édifice est maintenant occupé par des résidences.

https://advitam.banq.qc.ca/notice/320679

This building, erected in 1896, houses the Hospice Auclair, which welcomes the elderly, orphans and sickly poor. It bears the name of its instigator, Father Magloire Auclair (1846-1911). He was the parish priest for 30 years and ensured this small town of Saint-Jean-Baptiste was equipped with educational and community institutions worthy of its name. The building is now used for residential purposes.

En savoir plus

Historique

 

L’ancien hospice de la paroisse Saint-Jean-Baptiste de Montréal

En 1893, le curé Magloire Auclair (1846-1911) désire créer un hospice qui sera finalement ouvert le 24 octobre 1896 et tenu par les Sœurs de la Providence (Mère Émilie Gamelin, fondatrice). L’architecte sera Casimir Saint-Jean et le bâtiment sera (dit-on ?) le premier édifice à l’épreuve du feu à cause de l’utilisation du béton et de la maçonnerie.

 

Évolutions

La construction est complétée en 1896 avec l'aide du constructeur Onésime Martineau. 

Le 24 nov. 1907 le curé Auclair fait un bilan devant Mgr Bruchési : L'hospice, qui est géré par 30 religieuses, accueille 51 garçons et 53 filles orphelins et orphelins, 15 hommes et 43 femmes âgées. 

 

Un prolongement à l'arrière de l'édifice sera construit vers les années 1930.

L'immeuble est vacant à partir de 1977 avant d'être racheté par les "Développements Rachel-Julien", dirigé par Denis Robitaille, en 1996. Il sera converti en condos par la suite. Des transformations ont légèrement affecté son aspect extérieur qui reste reconnaissable cependant. À l'intérieur on retrouve encore des éléments D'origine au niveau des rampes d'escaliers.

Source: la Société d'histoire du Plateau-Mont-Royal

https://histoireplateau.org/architecture/lieuxdesoins/hospiceAuclair/hospiceAuclair.html

LES PARTENAIRES

Rue saint-denis.png
Archives nationales.png
Logo_Lapresse.png
Société_d'histoire_du_plateau.png
Ville_de_montréal.png
Logo_Québec.png