Logo_JMTL_4C_RENV.png

vous présente

pignons multiples.png

Une rue dans tes oreilles

tiret.png

Petite fille

Il faut chanter avec les fous et parler aux oiseaux…

Tous les matins, pendant que tu voyages

Sur le chemin de ton école

Si tu me vois pleurer en riant, un peu comme une folle

Fais pas attention à moi et continue d’orchestrer sur les trottoirs mille et un embouteillages.

 

Tu te rappelles d’hier ou peut-être que c’était aujourd’hui?

Quand tu as remarqué dans le ciel

Un merveilleux oiseau banal

Avant d’improviser quelques tirades parce que l’oiseau était déjà reparti?

 

Petite fille, j’ai déjà eu ton âge

Et c’était, tu as raison, avant que je ressemble à une lézarde.

Il y a quelques centaines de saisons, je prenais, comme toi, les passants en otage

Et je dansais sur les trottoirs jusqu’à ce que tout le monde me regarde.

 

Petite fille, c’est normal si tu sais pas encore de quoi je parle

 

Parce que Petite fille, comme toi, j’ignorais le temps

Ce pays lointain

Encore plus haut que la Manicouagan.

 

 Les grandes personnes pointent toujours plus loin

Et en grinçant les dents, terminent leurs phrases par « Demain ».

Petite fille, moi aussi, on m’avait appris à pas me mêler de ce qui me regardait pas

Alors moi aussi je dévalais Saint-Denis parce que c’était juste assez grand pour moi.

 

Petite fille, j’ai généré, comme toi, des heures de trafic

Puis un jour, sans avertir

Le temps a frappé dans ma vitre

 Il avait couru plus vite.

 

Le temps m’a pris par la main

M’a fait sautiller d’espoirs en rêveries

D’hier à demain

Et m’a demandé de lui laisser aujourd’hui.

Petite fille, je t’en supplie

 

N’écoute pas les grands

Qui ont rien compris du monde

Car c’est les enfants qui ont raison.

 

Petite fille, regarde pas l’heure

 

Et invente des festivals.

 

Petite fille, avance un pas à la fois

 

Et danse pour aucune raison.

 

Petite fille, chante avec les fous

 

Et parle aux oiseaux.

 

Petite fille, habille-toi de bleu, de rouge, de jaune, de vert et de mauve.

 

Tapote l’épaule des gens et commence à courir en riant.

 

Cours par là

Petite fille, cours toujours par là.

 

Petite fille, tu es jeune

 

Crois-moi

 

Petite fille car je suis si vieille

 

Alors cours par là, imite personne et arrête-toi surtout pas.

 

Petite fille, ne le laisse pas te rattraper

 

Le temps.